Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 20 mars 2007

LA RÉALITÉ DE L’AFFAIRE EADS

L’annonce de difficultés et d’un plan de restructuration chez le constructeur d’Airbus a entraîné les candidats à l’élection présidentielle à dire n’importe quoi. Cette question est à étudier en prenant de la hauteur par rapport à la frénésie électorale.
P. L., cadre à l'usine Eurocopter de Marignane, a bien voulu répondre aux questions de la F.R.P. sur la crise d'EADS.

D'où vient la crise d'EADS? De la mondialisation?
P. L. : Non , car c'est surtout un problème de compétitivité dans la lutte du duopole EADS-Boeing.
Boeing a su profiter d'un environnement favorable aux Etats-Unis où la recherche-développement est soutenue par l'Etat et où la croissance est plus forte qu'en Europe. medium_gallois.jpg
Surtout, il y a la parité euro-dollar. Le marché aéronautique se traite en dollar. Avec une parité de 1,30$ pour 1€, toutes choses égales par ailleurs, EADS doit dégager 30% de gains de productivité en plus pour compenser un tel différentiel et assurer la compétitivité de ses produits.

Lire la suite

jeudi, 15 mars 2007

DEUX MANIFS, SINON RIEN...

Samedi 17 mars, les régionalistes d'Oc manifesteront, qui à Béziers, qui en Arles. Ce pourrait être sympathique complémentarité, malheureusement il s'agit plutôt de concurrence, voire d'hostilité…
En effet, il y a d'un côté les « Occitans », tenant d'une grande Occitanie unitaire, parlant une seule langue d'Oc, l'écrivant dans une graphie archaïque et réunis sous la Croix toulousaine.
De l'autre, les Provençalistes, à l'appel du Collectif Provence, tenant d'une spécificité de chacune des provinces d'Oc, réclamant des identités multiples, pratiquant la graphie de Mistral, graphie phonétique et donc non hégémonique et aisément adaptable à chaque parler, et refusant un jacobinisme occitan, de la même manière que les Occitans disent refuser le jacobinisme français…
Pour corser les choses, le Félibrige ira… à Béziers et non pas en Arles, car une partie du mouvement, Capoulié en tête, dans un attachement un peu trop crispé et littéral à certaines déclarations de Mistral à une époque où les contextes étaient complètement différents, une certaine partie du Félibrige ira jouer les supplétifs d'un occitanisme qui instrumentalise tout ce qui passe à sa portée…
Pour défendre un véritable régionalisme qui ne soit pas le faux-nez d'un jacobinisme occitan volontiers européiste et antifrançais, c'est donc en Arles qu'il faut se rendre samedi à 15 h, à la gare, même si nous continuons de penser, avec Maurras, que le « régime centralisé est consubstantiel en France au régime républicain… »

medium_affiche_gif.gif

dimanche, 11 mars 2007

RÉPUBLIQUE ET MONARCHIE


LA REP NOUS TUE2
Vidéo envoyée par franfil
Un montage de 2 minutes pour expliquer les défauts de la république et la monarchie que nous voulons.

samedi, 10 mars 2007

LA MONARCHIE PEUT-ELLE ÊTRE POPULAIRE?

Au milieu des sondages pré-électoraux, une curiosité: le quotidien "France-Soir" du 8 mars publie un sondage sur la monarchie.Et les résultats ne sont pas négligeables.
Effectué par l'institut BVA auprès de 953 personnes du 5 au 6 mars, il montre que 17% des Français sont favorables à ce que la fonction de Chef de l'Etat soit assumée un jour par un Roi, que 20% pourraient voter pour un candidat royaliste à des élections présidentielles et que autant pensent que la présence d'un Roi aurait des conséquences positives.medium_carte.jpg
On peut noter que, d'après "France-Soir", se déclarent favorables à la restauration de la monarchie :30% des commerçants, 25% des ouvriers, 28% des adhérents du Front National, 28,9% des catholiques pratiquants.
Seraient prêts à voter pour un candidat royaliste: 31,4% des jeunes de 18 à 24 ans et 46,5% des agriculteurs.
Avec toutes les précautions qui s'imposent pour un sondage qui montre un moment de l'opinion, par définition toujours fugace, il est à retenir qu'il montre que les idées royalistes dépassent le public des seuls militants. Le potentiel est grand. Raison de plus pour poursuivre le travail de popularisation de la monarchie.

Les résultats du sondage se trouvent sur le site de BVA.

dimanche, 04 mars 2007

JUSTICE ET CHARITÉ

Le numéro de mars de “POLITIQUE MAGAZINE” qui vient de paraître est de grande qualité. Parmi les articles, l’éditorial montre les dangers de la démocratie émotionnelle.
medium_PM_mars_07.jpg
JUSTICE ET CHARITÉ

Oui, II faut aller au fond des choses. Et distinguer ce qui doit être distingué pour penser juste et agir droitement. La démocratie participative et émotionnelle qui se développe à l'occasion des élections, confond tous les domaines, bouleverse ce que Pascal appelait «les ordres» et mène la politique inéluctablement dans uneimpasse, avec toutes les conséquences désastreuses que peut entraîner un jeu démagogique que la réalité n'a pas le pouvoir ni les moyens de contenter. Chacun a le droit de tout dire, chacun a le devoir de tout exprimer ; tous les besoins s'étalent, mis sur le même rang, exigeant la même satisfaction. Toute réclamation devient un droit social immédiatement opposable et que la société donc doit satisfaire. La société, c'est-à-dire l'Etat, les autorités constituées.

Lire la suite

vendredi, 02 mars 2007

LA RÉPUBLIQUE ET LE GÉNOCIDE VENDÉEN

Une proposition de loi vient d’être déposée par Lionnel LUCA, député des Alpes Maritimes. Cette loi demande que la République Française reconnaisse enfin le Génocide Vendéen de 1793-1794.
medium_3-10.jpgL'Etat n'a pas à dicter l'Histoire et les lois mémorielles sont toutes à supprimer. Mais cette initiative est à saluer car elle ne va pas dans le sens du politiquement correct et s'attaque aux fondements de la Révolution. L'exposé des motifs est particulièrement instructif sur ce sujet. Il est à lire et à faire connaître.
Mais aucune illusion à avoir:
- s’il était voté, ce texte n’aurait aucune conséquence pratique
- cette proposition de loi ne sera pas votée car elle ne pourra jamais être mise à l'ordre du jour par le bureau de l’Assemblée,
- enfin, elle est déposée alors que l'Assemblée, élue voici cinq ans, ferme ses portes et va être renouvelée. Pourquoi avoir attendu si longtemps?

Lire la suite

ÉLECTIONS: L’AVIS D’UNE EXPERTE

Même si les royalistes n'accordent qu'une importance relative aux élections, il est intéressant de prendre connaissance de l'article publié dans “Le Parisien-Aujourd’hui en France” de dimanche 18 février. La Chine développe son économie mais elle reste une dictature communiste avec un parti unique et une police omniprésente. Un avis provenant de ce pays est donc une parole d'expert.

medium_aujourdhui_07_02_18.2.jpg