Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 21 avril 2007

COMMUNIQUÉ DE LA FÉDÉRATION ROYALISTE PROVENÇALE

medium_logo_FRP1.2.jpg

La campagne électorale s'est caractérisée par l'émergence d'une volonté désormais majoritaire dans l'opinion de réveil français et de retour aux valeurs nationales et identitaires.
Les trois candidats susceptibles d'être élus, chacun à leur manière, ont donc été amenés à reprendre cette aspiration à leur compte et l'ont mise au centre de leurs discours électoraux. Drapeaux, "Marseillaise" et célébration de Jeanne d'Arc pour Ségolène ROYAL; rassemblement national des énergies et des compétences pour François BAYROU; retour aux valeurs traditionnelles (autorité, ordre, travail, identité nationale) pour Nicolas SARKOZY. La crise que connaît la France est si profonde que, en effet, l'urgence d'un réveil national apparaît clairement aujourd'hui à une majorité de Français.
Mais l'identité nationale que les Français veulent sauvegarder et celle que les candidats évoquent sont de nature différente. Les Français pensent à l'identité nationale, historique et concrète de notre peuple; les politiques la définissent par des concepts abstraits: les Droits de l'Homme; la laïcité; les grands principes républicains. Or, on l'a bien vu, ces principes abstraits ne sont pas de nature à enrayer le processus de dissolution de l'identité nationale dont les Français ne veulent pas.
Telle nous apparaît l'ambiguïté, le paradoxe et le malentendu de cette élection présidentielle.
Les royalistes auront donc toute liberté de voter, quoi qu'il en soit sans illusion, pour celui des candidats qui leur paraîtra la moins mauvaise des solutions pour la France, ou le plus proche de leurs idées.
Les royalistes proposent aux Français le recours à une solution royale. Le chef de l'Etat, prince français, héritier de la dynastie capétienne, pourrait en effet être réellement, et lui seul, l'homme de la Nation et le garant de l'identité nationale que les Français recherchent en vain dans le cadre de la présente élection présidentielle.

Les commentaires sont fermés.