Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 22 juillet 2007

1962: LA MÉMOIRE DÉFAILLANTE

Dans "La Provence" de dimanche 22 juillet, le journaliste Philippe SCHMIT publie un billet d'humeur, intitulé "Pour des millions d'oubliés", qui met le doigt sur un événement important que la mémoire officielle semble vouloir oublier à Marseille. En voici le texte intégral.
"Marseille est la plus vieille cité de France. Curieusement, la mémoire y est défaillante. Comme si on était gênés pour montrer notre passé. A ce propos, voilà 45 ans pile - entre avril et septembre 1962 - que 500.000 rapatriés d'Algérie accostaient à la Joliette avec une valise pour viatique.


Ils transitaient par le hangar J4 qu'on a rasé pour bâtir un musée. Ce J4, sorte d'Ellis Island miniature, avait vu auparavant se croiser des millions de Français tentant l'aventure vers les colonies et des immigrés venant travailler à la construction de la mère-patrie. C'était un lieu fondamental de la mémoire nationale. Il a laissé la place à une esplanade pour les cirques, en attendant l'hypothétique phare culturel. Soit. Mais on a oublié d'apposer une plaque rappelant son existence. 45 ans après le retour des pieds noirs, il serait peut-être temps que l'Etat ou la Ville réparent cet oubli. Comme un hommage à la vocation de Marseille des siècles durant: elle était au carrefour du monde."

Les commentaires sont fermés.