Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 21 octobre 2007

LA GUY-MOQUETERIE EN DIFFICULTÉ

L’idée de faire lire la lettre d’adieu de Guy MÔQUET dans les lycées avait été bien accueillie mais, l’échéance arrivant (elle doit être lue lundi 22 octobre), les critiques deviennent plus nombreuses.

4fa43392cb28cc1f22f07da6887b5ddf.jpg


De nombreux enseignants de gauche refusent de participer à cet acte de propagande officielle.
Le syndicat SNES de l’Académie d’Aix-Marseille rappelle, ce que l’on ignorait, que “la France est une république, non une monarchie” et estime que “une décision prise pour la nation (...) ne saurait dépendre de la seule volonté du chef de l’Etat, même élu au suffrage universel”. Conception curieuse de la démocratie et belle manifestation d’hostilité à la Constitution de la V° République!
Il est cependant vrai que, si l’initiative de Sarkozy est de recréer un sentiment national, une préparation réellement mobilisatrice aurait dû avoir lieu. De toute façon, ce n’est pas le problème du SNES qui veut protéger les élèves “des intrusions du politique comme du religieux ou du marché” et faire respecter les “principes de laïcité et de neutralité”. Comme si certains enseignants ne faisaient jamais de la propagande de façon éhontée dans leurs cours! Le même texte dit que “la mémoire est un objet d’étude et de réflexion, non de révérence ou de célébration. Au sein de l’école, tout, même le plus grand des textes, doit être considéré ainsi”. La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen a-t-elle vraiment ce statut?
L’école pourrait (et a été il y a longtemps) être un ferment de l’unité nationale mais la logique du système est de s’en servir pour endoctriner les futurs électeurs et leur faire accepter l’idéologie officielle.
En tout cas, le texte choisi n’est pas susceptible d’aider à la conscience nationale:
1) Cette lettre ne contient aucune référence patriotique et pourrait tout aussi bien avoir été écrite par n’importe quel adolescent qui va se suicider, comme le dit un psychiatre interrogé par “Le Monde”.

78098b68a20d138b552e7b0f2038c3fe.jpg2) Ce texte est purement émotionnel. Si l’on fait faire pleurer sur le sort des enfants martyrs, n’oublions pas Louis XVII, l’enfant du Temple, comme le propose le professeur F. D. Seulement, ne serait-ce pas mettre la Révolution en accusation?
3) Enfin, le choix de Guy MÔQUET est une bourde énorme. Pas parce qu’il était communiste (mais qu’aurait-on entendu si un texte du royaliste Honoré d’ESTIENNE d’ORVES avait été choisi?). ced458f57216eb8f9d711e57ea93ca54.jpgC’est une bourde parce qu’il avait été arrêté par la police française pour propagande communiste et n’a accompli aucun acte de résistance, comme le rappelle Jean SÉVILLIA pour qui cette affaire relève de l’historiquement et du politiquement corrects.
Républicains, bien d’autres efforts seront nécessaires pour faire aimer la France!

Les commentaires sont fermés.