Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 09 septembre 2008

IL N'Y A PAS QUE LE RAMADAN EN PROVENCE

Le début du ramadan a été évoqué dans tous les médias qui ont insisté sur l'importance de cette période pour les cinq millions de musulmans vivant en France (chiffre invérifiable car les statistiques religieuses ou ethniques sont interdites). On a même eu droit à la façon dont les joueurs de l'O.M. l'appliquaient. Mais les traditions provençales et catholiques persistent et même refleurissent.


- A Aix-en-Provence, la cérémonie de la bénédiction des calissons par Mgr Claude FEIDT, l'archevêque d'Aix et d'Arles, a eu lieu dimanche 7 septembre sur la place des Quatre-Dauphins de la cité du Roy-René, précédée par des danses provençales et par le renouvellement du vœu prononcé lors de la peste de 1630 qui inaugura cette tradition.
- A Marseille, le quartier de l'Estaque a repris la tradition de la fête de saint Pierre-ès-Liens depuis six ans. Samedi 6 septembre, après la procession et la messe sur le port, quelque 2000 petites embarcations et leurs propriétaires ont été bénis par le père OTTONELLO, curé de la cathédrale de la Major. Le curé juché sur un petit bateau a fait le tour des pannes en aspergeant d'eau bénite hommes et bateaux.

Estaque_013__Small_.jpg


Sur le modèle de la traditionnelle fête des pêcheurs de la Saint-Pierre en juin, cette fête des plaisanciers est une première appelée à être renouvelée, pour symboliser l'évangélisation de la cité phocéenne par la mer.
Non, la Provence n'est pas terre d'islam.

Les commentaires sont fermés.