Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 29 octobre 2009

13 Novembre: La soirée de présentation sous la présidence effective de Christian Atias.

Nous avons attendu que cela soit parfaitement sûr: nous sommes maintenant en mesure de vous confirmer la présence de Christian Atias à la soirée de présentation du livre du Prince. Le professeur Atias a, du reste, accepté de prendre la présidence effective de la réunion. C'est évidemment une bonne nouvelle, qui ne peut qu'augmenter encore l'intérêt de cette rencontre aux Arcenaulx.

Comme le savent celles et ceux qui ont déjà fréquenté ce lieu, sa capacité d'accueil n'est pas extensible à l'infini. Si, pour la réunion (dont l'entrée est libre) il n'est pas nécessaire de s'inscrire, en revanche le nombre de convives au repas qui suivra, et qui permettra de prolonger les échanges, sera forcément limité. Beaucoup se sont déjà inscrits (grand nombre de couples...), n'attendez pas trop, car s'il sera toujours possible de laisser entrer des personnes, dussent-elles rester  debout, en fond de salle, au moment de la présentation, on ne pourra pas mettre de tables dans la rue pour le repas !..... Vous risqueriez d'être déçus si vous vous y preniez trop tard.....

Dernière chose: toutes les personnes inscrites au repas (sauf une...) ont accompagné leur inscription de leur règlement. Nous les en remercions car, chacun le comprend bien, nous nous engageons auprès de la direction des Arcenaulx. Une saine gestion des choses fait donc que nous demandons, à tous, d'accompagner toute inscription de son règlement. Nous sommes persuadés que vous nous comprenez...

Revenons maintenant, pour conclure, à cette bonne nouvelle: la présence du professeur Atias à cette soirée du 13. Ce n'est pas la première fois que Christian Atias nous fait l'amitié d'être au milieu de nous. Celles et ceux qui ne l'auraient pas visionnée peuvent regarder la vidéo de son allocution du 21 janvier 2008, à Marseille, où il avait pris la parole avec Hilaire de Crémiers et Jean-François Mattéi:

http://www.dailymotion.com/video/x47dr9_le-roi-est-mort-v...

 

Le roi est mort, vive le roi

Le roi est mort, vive le roi !...

mercredi, 28 octobre 2009

L'anniversaire du mur

Le Café Actualité de novembre aura lieu à Aix-en-Provence

le mardi 3 novembre 2009

à 18 h 45 au Café "Le Festival", en bas du Cours Mirabeau (salle du premier étage).


A l'occasion de l'anniversaire de la chute du mur de Berlin, il sera consacré à:

 

“VINGT ANS APRÈS:


anticoco.jpg

DE QUEL CÔTÉ


LE MUR EST-IL

 

TOMBÉ ?"

 

Exposé suivi d'un débat animé par Antoine de CRÉMIERS et Jacques SAINT-PIERRE.

Entrée libre. Participation sous forme d'une consommation.


Les Cafés Actualités ont lieu le premier mardi de chaque mois.

dimanche, 18 octobre 2009

Racines. L'image du jour: le Son et lumières du pélerinage d'automne aux Saintes.

SAINTES AUTOMNE.jpg
Le spectacle Son et lumière évoquant l'arrivée des Saintes, l'un des temps forts de ce pèlerinage d'automne.
Photo La Provence

vendredi, 16 octobre 2009

Le prince Jean à la télévision

 


showfield.jpg

Les 9 et 16 octobre, sur la Chaîne de télévision Histoire, le prince Jean de France était invité avec Max Gallo, Jean-Christian Petitfils et Jean-François Colosimo dans l'émission "Historiquement show" présentée par Michel FIELD. Le thème commun aux deux parties était "Royauté et république".

Vous pouvez les visionner ci-dessous.

 

 

mercredi, 14 octobre 2009

Communiqué.

Des délégations des Comités Directeurs de l'Action française et de la Restauration Nationale se sont réunies le samedi 10 octobre 2009 à Paris, au 10 rue Croix des Petits Champs, pour poser les bases d'un projet commun.

Un calendrier a été établi pour mettre en oeuvre ce rappprochement.

L'heure est venue pour les Royalistes de travailler ensemble au salut de la France.


Stéphane Blanchonnet,  Bernard Pascaud

lundi, 12 octobre 2009

Une seule solution : l'expulsion !

Quand on lit "ça" dans la presse, il n'y a même plus à discuter, car on n'est plus dans le domaine du débat d'idées ou de propositions. Pourquoi ? Tout simplement parce que, comme l'a dit un immortel du Pays Légal, quand les bornes sont franchies , il n'y a plus de limites.

Après cet épisode de saccage intolérable, qu'aucun Etat civilisé, où qu'il soit et quel que soit sa nature, ne saurait tolérer, il n'y a qu'une seule chose à faire, qui se décline en deux temps:

1: expulser ceux qui ne sont pas français, ce qui doit être immédiat;

2: déchoir et expulser -ce sera un peu plus long, raison de plus pour commencer tout de suite...- ceux à qui on a inconsidérément donné la nationalité française et qui semblent bien s'en ficher comme d'une guigne ("....l'Algérie c'est ma terre, mon pays...").

Tout autre commentaire serait superfétatoire.....


La Provence du 12 octobre, page 4.
ou: quand une "info" se passe de tout commentaire.....


La communauté a célébré hier soir la victoire de son équipe nationale de football


La nuit avait pourtant bien commencé pour la communauté algérienne de Marseille. La sélection nationale d'Algérie, avec dans ses rangs l'ex-olympien Karim Ziani, a fait un grand pas vers la qualification pour la coupe du monde 2010 de football, en battant le Rwanda sur le score de 3-1. Vers 22h30, une véritable marée humaine - environ 3000 personnes - a inondé le Vieux-Port, et une partie de la Canebière, dans un concert assourdissant de pétards et klaxons. Des gens perchés sur les panneaux, des dérapages de voitures, des fumigènes…
2009101201094755_Quicklook-original.jpg

Il y avait comme un parfum de victoire de l'OM dans l'air. "C'est un honneur, une fierté, l'Algérie, c'est ma terre, mon pays. Ça fait depuis 1986 qu'on attend ce moment, c'est que du bonheur", lâche Hakim, les larmes aux yeux. "Ce soir, Marseille est algérienne", peut-on entendre dans la cohue. "Je suis né en 1986, date de la dernière qualification, alors imaginez le plaisir. C'est énorme. On a peur de personne. L'Italie, la France, l'Allemagne, on s'en fiche. On va gagner!", hurle Said, venu en scooter du quartier de la Solidarité.

Même les mamans et leurs enfants sont descendus dans la rue, grimés aux couleurs algériennes. La victoire est belle. Elle rassemble, elle unit, dans la moiteur de la nuit phocéenne. Interloqués, les gens qui sortent du métro n'en croient pas leurs yeux. "Je ne savais pas que l'OM jouait. C'est la Ligue des Champions, c'est ça ?", interroge Yannick, fraîchement débarqué de la gare Saint-Charles. "Non mon frèr
e, c'est l'Algérie, ça, c'est encore mieux qu'une victoire contre le Real Madrid ou Milan !", le coupe brusquement Miloud, maillot de l'ancien marseillais Belmadi sur les épaules.

La nuit bascule

Mais la joie, la ferveur qu'a entraîné la performance des "Fennecs" n'a été que de courte durée. Les fumigènes ont fait place aux grenades lacrymogènes, les scooters aux fourgons de CRS, et les passants aux policiers en civil. Car malheureusement une minorité de pseudo-supporters a dérapé, certains improvisant un lancé de tessons de bouteilles sur le Vieux-Port, d'autres en lançan
2009101201104845_Quicklook-original.jpgt des scooters à pleine vitesse à ras de la foule, mais aussi une pluie de projectiles et des poubelles en travers de la route, à la vue des forces de l'ordre. Du coup, vers 23h30, de nombreux CRS ont investi la Canebière, et lancé des charges répétés contre les fauteurs de troubles, obstinés à gâcher la fête.

Le Vieux-Port prenait alors une autre allure, les mamans et leurs enfants, fous de joie il y a encore quelques minutes, se réfugiaient dans les restaurants encore ouverts. À l'angle du quai Rive-Neuve, un minot, fanion algérien noué en cape, semble pensif. Peut-être songe-t-il déjà au 14 novembre prochain, date du match crucial contre l'Égypte pour la qualification. En souhaitant une victoire synonyme de fête. Et uniquement de fête.

Lionel Modrzyk

samedi, 10 octobre 2009

N'oublions pas Marie-Antoinette

marie-antoinette6.jpg

DIMANCHE 18 octobre 2009,


Hommage à la reine Marie-Antoinette.    

Messe à 10 heures,

chapelle de la Visitation, place Sainte Claire, à NICE.

 

 

Renseignements et inscriptions:

Jean-Pierre THOUVENIN

(04-93-81-22-27 ou 06-34-47-67-03)

Pour voir, écouter et lire Kunter

Tony Kunter.jpg La notoriété de Tony KUNTER croît rapidement en ce moment.

Ce jeune historien (il est né en 1983) vient de publier "Charles MAURRAS, la Contre-Révolution pour héritage". Dans cet excellent ouvrage, après avoir analysé les pensées de Louis de Bonald, Joseph de Maistre et Charles Maurras, il conclut sur une instrumentalisation des deux auteurs par le « maître de Martigues » et présente alors le nationalisme intégral, corps de la doctrine de Maurras, comme une refondation contre-révolutionnaire pour la France du XXe siècle.

Vous avez quatre possibilités de connaître la production et les idées de Tony KUNTER.

La première est l'émission diffusée vendredi 25 septembre 2009, sur Télé Toulouse. En 11 minutes, est exposé l'essentiel des idées maurrassiennes et de l'histoire du royalisme jusqu'à aujourd'hui. Cette vidéo est très facilement utilisable pour qui veut faire connaître MAURRAS et l'ACTION FRANÇAISE.

Il suffit de cliquer sur l'image ci-dessous.


9782723398183.jpg

La seconde possibilité est de lire le livre de KUNTER.  Il peut être acheté en librairie ou aux N.E.L. Le site de l'éditeur permet même de lire gratuitement les 48 premières pages de cette étude qui en comporte 215.

Pour commencer la lecture, cliquez ICI.

Troisièmement, il existe un blog où Tony KUNTER s'explique sur ses études et évoque les réactions à son livre.

Cliquez LÀ.

Enfin, Tony KUNTER participe au grand travail accompli par le site Maurras.net qui publie de nombreux textes de MAURRAS.

Se connecter en appuyant sur Maurras.net.