Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 janvier 2010

Pour préparer notre soirée du 21 Janvier... (3/3).

            Maintenant que nous avons assez longuement parlé du repas-conférence, présentons un peu également l'organiste qui sera avec nous pour la Messe aux Réformés; et précisons également que l'orgue de cette église, muet depuis soixante ans, vient d'être -superbement- restauré: inauguré le 7 décembre dernier, vous jugerez par vous-même jeudi soir de la qualité de cette restauration.....

cain orgue reformes marseille.jpg

A propos de Jean-Robert Cain:

              Né à Marseille en 1951, Jean-Robert Cain (docteur en médecine) est issu d'une famille où la musique se vit au quotidien, et découvre l'orgue dès l'âge de 10 ans, lors des messes dominicales auxquelles il assiste en l'église Saint-Cannat-les-Prêcheurs. Sa formation débute véritablement auprès de Sauveur Bruschini, organiste titulaire de Saint-Joseph I.M. Au conservatoire national de région de Marseille, il suit les cours d'harmonie et de contrepoint dans la classe de Danièle Sainte-Croix, et d'orgue avec Daniel Roth, avant de cain_jean_robert.jpgtravailler avec Louis Robilliard, à Lyon.

              Nommé, en 1980, titulaire de l'orgue Cavaillé-Coll de l'église Saint-Joseph, il participera, entre autres, aux concerts de musique contemporaine du festival de Saint-Victor, notamment pour les hommages de Pierre Cochereau (1984), Henri Sauguet (1984), Marcel Landowski (1985), Daniel-Lesur (1988)... Par ailleurs, ayant collaboré au recensement des orgues en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Jean-Robert Cain se voit confier, en 1986, la direction de l'Agence technique de l'orgue.

              Membre actif de plusieurs associations des "Amis de l'orgue", et toujours soucieux de mieux faire connaître les richesse de cet instrument, il s'emploie à des conférences, publications, rédaction de livrets divers, à des expositions, ainsi qu'à des conseils techniques et artistiques. Maître d'œuvre de la reconstruction du Grand-Orgue decain.jpg Roquevaire, il reste très attaché au développement culturel de ce dernier. Parallèlement à son domaine de prédilection, il a souvent contribué à la vie musicale de sa ville natale en tant que président de diverses associations tels que Marseille-Concerts (de 1986 à 1994), l'Orchestre des Jeunes de la Méditerranée (de 1995 à 1998), et l'Office de la Culture, en 1996. Cette même année lui sera décerné le prix Jean Gabriel-Marie de l'Académie de Marseille.

              Après avoir été organiste de l'église Saint-Joseph pendant quinze ans, il est, depuis 1995, titulaire des orgues de Saint-Vincent-de-Paul Les Réformés. Officier des Arts et des Lettres, membre de la commission diocésaine d'Art Sacré, il est nommé directeur de l'Office de la Culture en 1999, puis chargé de mission au Bureau des orgues attaché à la direction générale de l'Architecture et des Bâtiments communaux. Le 2 mai 2002, il devient membre de l'Académie de Marseille en succédant à Raoul Brunon .

Les commentaires sont fermés.