Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 mars 2011

15 avril 1982, Marseille : Débat De Benoist - Thibon...

         C’est un pur joyau que nous vous livrons ici. La « malle au trésor » du blog se remplit… Profitez-en.

         Ceux qui feront l’effort de regarder – et surtout d’écouter – les 6 vidéos ci-dessous en tireront de grandes joies de l’esprit.

 

        Il s’agit d’un dîner-débat de très grande qualité, organisé il y a maintenant vingt-sept ans par l’Union Royaliste Provençale, le 15 avril 1982, à Marseille, entre Gustave Thibon et Alain de Benoist. Débat brillant où les deux intervenants font l’une et l’autre preuve de l’esprit le plus ouvert et, malgré leurs différences – et même leurs oppositions – d’un sens du dialogue qui, pourtant, pour l’un comme pour l’autre, ne cède rien à la recherche de la – ou, au moins, d’une – vérité.

 

        La qualité des enregistrements est détestable. Souvent, il faut tendre l’oreille. Ce sont aujourd’hui des documents d’archive. Mais l’on s’apercevra vite que le fond du débat magistralement nourri par l’immense culture et le grand talent de Gustave Thibon et d’Alain de Benoist, reste, en bien des points essentiels, d’une brûlante actualité.

de benoist,thibon,tradition,christianisme,paganisme


     Alain de Benoist : « Maurras n’est pas un inconnu, dans ma galaxie personnelle »

 

  


 Gustave Thibon : « Il y a quelque chose d’acosmique dans l’homme » 

 

  

 

 

Alain de Benoist : « Comment peut-on être païen ? »

 

 

 

  

Gustave Thibon : « Où l’homme peut-il trouver un dépassement de lui-même, sinon à l’extérieur de lui-même ? » 

 

 

  

Gustave Thibon : « Nous avons connu le fanatisme de la foi. Peut-être connaîtrons-nous, mon cher Voltaire, le fanatisme de la raison, et ce sera bien pire (Frédéric II) »

  

 

 

  

 Alain de Benoist : « Pour moi, la terre n’est pas seulement un lieu de passage … »

  

 

Les commentaires sont fermés.