Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 14 septembre 2012

Constant Vautravers décédé : "La Provence" et L'Académie de Marseille en deuil....

Les obsèques auront lieu lundi prochain, 17 septembre, à 14h30, en l'église Saint-Jean-de-Malte, à Aix

CONSTANT vautravers.jpgAvec Constant Vautravers, disparaît un journaliste consciencieux et toujours désireux de s'informer par lui-même, loin des "on dit" et des rumeurs faciles et toutes faites. Nous nous souvenons que, lors des premiers Rassemblements royalistes de Montmajour, puis de Saint-Martin-de-Crau et des Baux-de-Provence, il avait "couvert" ces manifetsations, et notamment en lisant le Manifeste de Montmajour que nous avions édité en la circonstance, et en posant, lors d'une réunion à Château-Arnoux, des questions montrant qu'il avait parfaitement perçu le sens de ce Manifeste...

Commentaires

Je viens d'apprendre avec consternation le "départ" de M. Vautravers, le 17 septembre 2012.
M. Vautravers a été, pendant 2 ans (1991-1993) mon prof à l'école de journalisme de Marseille. Les étudiants africains de ces années voyaient en lui un humaniste toujours à l'écoute de leurs doléances. Je lui dois d'avoir été le premier étudiant noir admis à effectuer un stage à l'antenne du CSA de Marseille en 1993.
15 ans plus tard, alors que je revenais en France après un long séjour au Gabon, nous avons rétabli le contact. Il m'a accompagné et soutenu dans mes démarches d'acquisition de la nationalité en écrivant, à titre personnel, au préfet de ma région.
Je remercie INFINIMENT l'homme de coeur dont je me souviendrai toujours comme un modèle d'humanisme et de simplicité.
Que la terre vous soit légère et que Dieu vous accueille dans son Royaume !

Jean René Ovono

Écrit par : Jean René Ovono Mendame | lundi, 01 octobre 2012

merci pour votre temoignage .
ph vautravers, un de ses fils

Écrit par : vautraves | mercredi, 10 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.