Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 25 février 2014

La Provence bouge ! Prochains cafés à Aix et Marseille

Cafés Aix Marseille copie.jpg

Voir détails (horaires, lieux, intervenants) en cliquant sur Lire la suite.


= Aix-en-Provence - Café Actualité : 

A 19h, Café Le Festival, 67 bis rue Espariat (Bas du Cours Mirabeau, en face de la Rotonde). Accueil à partir de 18h30. 

Neuf Cafés dans l'année, le premier mardi du mois.

Entrée libre. Participation aux frais sous forme d'une consommation. 

Renseignements: 06 16 69 74 85.

  

= Marseille - Café Politique :

A 18h30, Le Boléro, 30 cours Honoré d'Estienne d'Orves, 13001 (Carré Thiars). Accueil à partir de 18h. Possibilité de dîner sur place, après le Café.

Neuf Cafés dans l'année, le samedi.   

Entrée libre. Participation aux frais sous forme d'une consommation.   

Renseignements : 06 08 31 54 97.    

 

= Le prochain café d’actualité d’Aix en Provence se tiendra le mardi 4 mars au café « le festival » à 19h (accueil à partir de 18h30). 

 

Jean Baptiste Donnier traitera du thème suivant :

 

« De la démocratie religieuse à la démocratie extrême »

 

J.B. DONNIER 1.JPGProfesseur agrégé des facultés de droit, professeur à la faculté de droit d’Aix en Provence, auteur d’une thèse sur l’autorité en droit privé et responsable d’un master II de recherche en droit privé fondamental, Jean Baptiste Donnier est également l’auteur en nom propre ou en participation de plusieurs ouvrages, études et articles juridiques.

 

 

Le temps est venu de dissiper l’imposture pour déterminer ce que recouvre la démocratie, mot valise passe partout, aussi creux que séduisant, polysémique, désormais utilisé pour qualifier des pratiques sociales et des modes de vie. Et comme dans le cas des matamores des prouesses amoureuses, plus on en parle…

 

La démocratie telle qu’elle va ne saurait aujourd’hui définir un régime politique.

 

Le conte de fée qui proclame le peuple souverain ne réussit plus à nous faire oublier le réel, celui d’un peuple sans pouvoir, privé de tout moyen d’expression, et soumis à une toute puissante oligarchie.

 

Les commentaires sont fermés.