Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 08 octobre 2007

DEUX RÉUNIONS IMPORTANTES POUR COMMENCER L'ANNÉE

-ROQUEVAIRE ET MARTIGUES:
Très agréable après-midi, samedi 29 septembre, avec d’abord un petit hommage sur le caveau familial des MAURRAS à Roquevaire, puis avec une visite très enrichissante dans le Chemin de Paradis à Martigues. François DAVIN expliqua brillamment tout le sens des éléments du jardin conçu par le maître de l’Action Française. Remercions aussi le docteur NAVARRANNE pour sa participation active.
Les nombreux participants, certains venant de Toulon et Nice, apprécièrent également l’ambiance chaleureuse et militante de l’apéritif pris dans le vieux Martigues.

b5d52fa57e4751de80cb2bb474478d78.jpg

-AIX-EN-PROVENCE:
Reprise à Aix-en-Provence du « CAFÉ ACTUALITÉ » (chaque 1er mardi du mois au café Festival, en bas du cours Mirabeau)
Mardi 2 octobre, Michel MASSON, directeur de la revue “L’Escritoire”, a parlé du Travail, nature, vertus et rôle du travail, passé de la glorification à l'époque de la lutte des classes à la dévaluation d'aujourd'hui, mais notion que Sarkozy dit vouloir remettre à l’honneur.
Les différents sens et expressions au cours des siècles furent évoqués
Michel MASSON résume lui-même: Travailler plus pour « être » plus.
Le débat a par ailleurs conduit les participants à des discussions sur des questions très actuelles, en particulier autour du rôle et du poids des syndicats.
Rendez-vous prochain: mardi 6 novembre. Renseignements: 06-16-69-74-85.

samedi, 29 septembre 2007

ON TRAVAILLE A AIX-EN-PROVENCE

RENDEZ-VOUS MARDI 2 OCTOBRE A AIX-EN-PROVENCE

Le rendez-vous mensuel de “L’ACTUALITE EN QUESTION” reprend mardi 2 octobre à 18 h 45.

Le thème en sera:
LE TRAVAIL REVIENT
par Michel MASSON,
directeur de la revue "L'Escritoire"69114c0f0b83671e96ddb0b9c2f21952.jpg

ATTENTION: le lieu a changé. La réunion a lieu au Café “Le Festival” , en bas du Cours Mirabeau.

Renseignements: 06-16-69-74-85

mercredi, 25 juillet 2007

LES ROYALISTES ET LA "BONNE RÉPUBLIQUE" DE SARKOZY

Afin de faire réfléchir à la situation politique nouvelle, nous avons le plaisir de publier les enregistrements des discours prononcés le 30 juin à la réunion de La Ciotat.


Les intellos virent-ils à droite?
Vidéo envoyée par franfil



Les conditions d'une bonne république
Vidéo envoyée par franfil



Atouts et limites du sarkozysme
Vidéo envoyée par franfil

lundi, 09 juillet 2007

LES ROYALISTES PROVENÇAUX À LA CIOTAT

19bd8f2a727859581c91abf72a129e84.jpgPour terminer une année d’actif militantisme, la Fédération Royaliste Provençale a organisé une soirée champêtre à La Ciotat samedi 30 juin.
Cette réunion festive, amicale et politique a permis de se retrouver et d'exprimer notre analyse de la période politique intense qui vient d’avoir lieu.
Michel FRANCESCHETTI reprit la citation de Sénèque: “Il n'est point de vents favorables pour celui qui ne sait où il va” pour constater qu’il existe bien actuellement un vent favorable.
La campagne électorale menée par Nicolas SARKOZY a bien été la plus à droite de toutes celles effectuées par un vainqueur d’une élection présidentielle.

dd7ac7461228a0d2a1c32a6880443544.jpeg

Lire la suite

vendredi, 01 juin 2007

QUE FAIT L'ARMÉE FRANÇAISE?

e3b8fbe29a55651043291aef13322ae3.jpg

Si, comme le dit la fameuse phrase, la guerre est bien la politique continuée par d’autres moyens, la section aixoise de la Fédération Royaliste Provençale a raison d’organiser son prochain café politique mensuel sur le thème : “Les forces armées françaises en 2007: opérations extérieures”.
Ce thème sera traité par le colonel (E.R.) Michel CASTILLON mardi 5 juin 2007 à 18h45 au Bar du Palais, place des Prêcheurs (face au Palais de Justice) à AIX-EN-PROVENCE.
Renseignements: 06-16-69-74-85.

samedi, 19 mai 2007

JEANNE D'ARC HONORÉE À MARSEILLE

Samedi 12 mai, un soleil quasi-estival brillait sur Marseille lors de la cérémonie en l’honneur de Jeanne d’Arc. La Fédération Royaliste Provençale maintient cette tradition qui est une des marques de l’identité française.
Après le dépôt d’une gerbe au pied de la statue placée devant l’église des Réformés, Michel FRANCESCHETTI, président de la FRP, a prononcé le discours suivant:

medium_j._d_arc_23.JPG

Lire la suite

mardi, 08 mai 2007

JEANNE D'ARC LE 12 MAI

La Fédération Royaliste Provençale vous invite à participer
SAMEDI 12 MAI à 18 heures
au dépôt de gerbe
devant la statue de Jeanne d'Arc de l'église des Réformés (en haut de La Canebière), à Marseille.
Rendez-vous au monument des Mobiles (allée Léon Gambetta).
Ne manquez pas l'occasion de montrer votre attachement à Jeanne d'Arc, à la nation et à la famille de France.

medium_jeanne_réformés.2.jpg

samedi, 21 avril 2007

COMMUNIQUÉ DE LA FÉDÉRATION ROYALISTE PROVENÇALE

medium_logo_FRP1.2.jpg

La campagne électorale s'est caractérisée par l'émergence d'une volonté désormais majoritaire dans l'opinion de réveil français et de retour aux valeurs nationales et identitaires.
Les trois candidats susceptibles d'être élus, chacun à leur manière, ont donc été amenés à reprendre cette aspiration à leur compte et l'ont mise au centre de leurs discours électoraux. Drapeaux, "Marseillaise" et célébration de Jeanne d'Arc pour Ségolène ROYAL; rassemblement national des énergies et des compétences pour François BAYROU; retour aux valeurs traditionnelles (autorité, ordre, travail, identité nationale) pour Nicolas SARKOZY. La crise que connaît la France est si profonde que, en effet, l'urgence d'un réveil national apparaît clairement aujourd'hui à une majorité de Français.
Mais l'identité nationale que les Français veulent sauvegarder et celle que les candidats évoquent sont de nature différente. Les Français pensent à l'identité nationale, historique et concrète de notre peuple; les politiques la définissent par des concepts abstraits: les Droits de l'Homme; la laïcité; les grands principes républicains. Or, on l'a bien vu, ces principes abstraits ne sont pas de nature à enrayer le processus de dissolution de l'identité nationale dont les Français ne veulent pas.
Telle nous apparaît l'ambiguïté, le paradoxe et le malentendu de cette élection présidentielle.
Les royalistes auront donc toute liberté de voter, quoi qu'il en soit sans illusion, pour celui des candidats qui leur paraîtra la moins mauvaise des solutions pour la France, ou le plus proche de leurs idées.
Les royalistes proposent aux Français le recours à une solution royale. Le chef de l'Etat, prince français, héritier de la dynastie capétienne, pourrait en effet être réellement, et lui seul, l'homme de la Nation et le garant de l'identité nationale que les Français recherchent en vain dans le cadre de la présente élection présidentielle.