Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 23 juillet 2007

TURQUIE ET DÉMOCRATIE

En Turquie, les élections législatives ont vu la victoire du parti AKP que les médias européens persistent à qualifier d'islamiste modéré. Pour voir plus clair dans la vie politique d'un pays qui influence beaucoup la politique européenne, nous retranscrivons l'article que Gilles VARANGE a publié dans le numéro de juillet-août de "POLITIQUE MAGAZINE".07cfcf3288a2a2b5aa06df8bb6b98fb4.jpg

Derrière le paravent de la candidature à I'Union européenne, les hommes de l'AKP poursuivent l'islamisation rampante de la société.

Les journalistes occidentaux sont à plaindre: ils sont condamnés à tenter d'expliquer à leur public les affrontements politiques en cours en Turquie à la lueur des enseignements de la vulgate démocratique. Voilà en effet, dans ce pays candidat à l'entrée dans l'Union européenne, un camp laïc et un camp islamiste engagés dans une bataille politique de plus en plus acharnée sans que nos medias puissent, comme ils sont accoutumés à le faire, désigner à l'opinion les “bons” qu'il est urgent de soutenir et les méchants” qu'il convient de condamner. Dans cette affaire, le “bon choix démocratique” relève en effet du casse-tête insoluble. Comment trancher en faveur d'un des deux camps en présence quand l'un se veut Ie défenseur de la sacro-sainte laïcité face aux risques du fondamentalisme musulman et quand l'autre se fait le chantre des valeurs démocratiques et de l'engagement pro-européen face à la menace d'un putsch militaire ?

Lire la suite

dimanche, 08 juillet 2007

LE MOTU PROPRIO DE BENOIT XVI

Les médias ont schématisé de façon outrancière le motu proprio sur la messe que Benoît XVI vient de publier. Il ne s'agit pas d'une simple remise en place du latin dans la messe mais de la réalisation du désir du pape de réconcilier les catholiques.
Le mieux est de lire le texte officiel. Nous vous proposons le texte du motu proprio et de la lettre aux évêques dans laquelle le pontife donne toutes les explications indispensables.
Pour les commentaires, nous vous recommandons ceux du blog lafautearousseau.281d517b448654d3a10dc34dfe570fef.jpg

Lire la suite

jeudi, 21 juin 2007

DÉCEPTION ET TENSION

“Déception et tension”, voilà les sentiments qui prévalent à l’annonce de la composition du nouveau gouvernement FILLON. S’agit-il des militants de gauche qui se rendent compte que la droite sarkozienne attire certains de ses éléments? S’agit-il des Français qui ont voté SARKOZY pour avoir un gouvernement franchement de droite et chez qui l’ouverture ne passe pas? Pas du tout. Ces réactions sont, d’après “La Provence” du 20 juin, celles des élus UMP de Marseille. MUSELIER, TEISSIER, BLUM auraient bien apprécié un poste ministériel. Leurs arguments? Ils ne mettent pas en avant d’éventuelles grandes qualités mais ils disent que leur présence peut orienter des mannes financières vers Marseille. Surtout, les Marseillais ayant élu 6 députés UMP sur les 8 de la ville, ils méritent une récompense.
eafc57e0e4bf08cb12b738e6b43e69d3.jpg

Lire la suite

lundi, 18 juin 2007

LE ROI SERVITEUR

357fdc74b4b7cc26419739101d327309.jpg

jeudi, 07 juin 2007

AVANT LE MINI-TRAITÉ

L'EUROPE du COMTE de PARIS.

bb3649c536f6d0745c32bf4cb923d00c.gif

Depuis plus de trente ans, je n'ai pas varié dans ma conception de l'Europe. J'ai une vision capétienne pour l'édification et la stabilité de ce continent.
Géographiquement l'Europe s'étend de l'Oural à l'Atlantique. De la mer du Nord à la Méditerranée ainsi qu'à la mer Noire. Au sud de cette ligne nous nous trouvons soit en Asie Mineure, soit en Afrique du Nord. L'union Méditerranéenne fait partie des projets sur lequel je me suis engagé depuis trente ans. Mais si l'Europe et l'union Méditerranéenne se côtoient, elles ne peuvent se confondre.
Politiquement il est nécessaire que chaque nation, au sein de l'Europe puisse développer son identité propre et conserver les attributs essentiels de sa souveraineté, qu'il faudra bien renégocier. Pour ce qui concerne la France, commençons par la langue française qui doit redevenir le langage vernaculaire des instances de Bruxelles et de Strasbourg ainsi qu'il en était convenu par le traité de Rome. Ce devrait être un impératif, un préalable au retour de la France dans la construction de l'Europe.
Ma vision capétienne de l'Europe s'oppose également aux concepts d'une politique impérialiste telle que la pratiquait le Saint Empire Romain Germanique qui privilégiait l'union économique et douanière. Souvenez-vous du ZOLVEREIN de Bismark et de ses conséquences désastreuses. Toute compétition économique se convertit tôt ou tard en guerre économique puis en véritable conflit. Tandis que les Capétiens, mes ancêtres ont toujours tenté de privilégier la culture, l'art, les sciences comme ciment entre les peuples, mais également comme moyen d'échange pacifique entre les nations.
L'Europe a eu de la chance d'être née et d'avoir été forgée dans un même creuset, notre civilisation Chrétienne. Affirmer sa vérité avec force pour ne pas vouloir l'imposer aux autres exige une sérieuse mise à jour des axes fondamentaux de notre propre religion. Si nos racines spirituelles sont communes avec les religions juives et islamiques, les axes de leurs développements sont différents et cette différence touche notre identité culturelle, spirituelle et vitale, fondements de notre identité sociale et politique.
Ne l'oublions jamais.
Paris le 30 mai 2007
c490d9c3bb5c7b57d7833155e56e5576.jpg

mercredi, 30 mai 2007

“LA FRANCE A BESOIN D’UNE BOUFFÉE D’OXYGÈNE”

5e46b779f5ebc3223b55174aba485bf9.jpgLa "Nouvelle Revue Universelle" N°7 (janvier-mars 2007) maintient le haut niveau de qualité qu'elle a depuis ses débuts. On peut y lire des articles de Jean-François MATTEI ("La légitimation de la légitimité"), de Jean-Baptiste DONNIER ("Auctoritas Principis"), de Xavier WALTER (Henri VI comte de Paris et le principat démocratique") et des études de Hilaire de CRÉMIERS, Yvan BLOT et Jacques TRÉMOLET de VILLERS sur les trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire).
Le Prince JEAN, duc de VENDÔME, a accordé un entretien à la revue pour expliquer ce qu'il pense de la campagne électorale et ce qu'il voudrait pour notre pays. Nous en reproduisons le texte ci-dessous.
Nouvelle Revue Universelle: 7 rue Constance - 75018 Paris. Tel/fax: 01-42-57-43-22. Le numéro: 15 €. Abonnement: 100 €

“LA FRANCE A BESOIN D’UNE BOUFFÉE D’OXYGÈNE”
ENTRETIEN AVEC LE PRINCE JEAN DE FRANCE

- Monseigneur, la campagne présidentielle entre dans sa phase finale. Quels sentiments vous inspire cet affrontement rituel entre représentants des principaux partis politiques?

- Jamais campagne électorale ne m'aura paru à ce point "désincarnée”, je veux dire privée de substance, coupée des préoccupations quotidiennes des Français. On a I'impression d'une espèce de formatage préalable des candidats qui s'expriment tous de la même façon, avec les mêmes formules stéréotypées et passent sans transition d’un sujet à l'autre selon la dernière mode du jour ou les vœux supposés de l’opinion, tels que croient les discerner les instituts de sondage. Comme tout cela parait factice! Comme tous ces prétendants à la fonction suprême ont du mal à prendre de la hauteur!

Lire la suite

jeudi, 24 mai 2007

SI LA DROITE OSAIT FAIRE PAREIL...

Le quotidien La Provence de jeudi 24 mai a titré en première page “La Fête des Écoles punit FAUDEL et MACIAS” pour révéler que les chansons de ces deux artistes étaient retirées de la Fête annuelle organisée chaque année par les AIL (Amis de l’Instruction Laïque).
Madame HILAIRE, une des responsables des AIL, a reconnu que cette censure avait été décidée en punition du soutien de ces deux artistes à Nicolas SARKOZY. Elle ajoute: “nous ne voulons pas déclencher une polémique inutile. N'oublions pas que le spectacle va se dérouler deux jours seulement avant le premier tour des législatives”.
Et elle se trompe: elle n’a pas déclenché une polémique “inutile” mais une polémique utile. Une telle censure démontre que la gauche la plus intolérante est toujours puissante et ne renonce pas à imposer son “politiquement correct”. On peut ne pas apprécier les positions politiques d’un artiste mais seuls les héritiers de STALINE ont le culot de profiter d’un spectacle largement subventionné par la mairie (de droite) de Marseille pour imposer leurs oukases. Que n’aurait-on pas entendu si une association de droite avait fait pareil? Sans aucun doute, on aurait vu se multiplier manifs et pétitions contre un acte raciste visant un juif et un musulman.
Cette polémique est utile car elle montre que la victoire électorale de SARKOZY ne suffit pas si les bas-marxistes continuent à régenter le monde associatif, culturel et éducatif. Une vraie rupture est indispensable.
PS: à la fin de la journée, on a appris que, devant la levée de boucliers et la colère de Jean-Claude GAUDIN, les AIL réintégraient les chansons mises à l’index.

a1569d48fd144aac45dfcc548c32cb18.gif

jeudi, 17 mai 2007

DE GUY MOCQUET À LOUIS XVII

Si l'objectif est de réunir tous les Français, la proposition du nouveau Président de la République de procéder à la lecture de la seule lettre de Guy Môcquet suffit-elle ?

medium_moquet.jpg

Le blog "Lafautearousseau" (nouveau blog destiné à la “défense et illustration des positions royalistes”) nous indique qu'il faut revenir aux sources des conflits entre Français, c'est-à-dire à la Révolution, qui laissa tant de victimes anonymes et sans reconnaissance... à commencer par le petit Louis Charles mort en prison quasiment sous les yeux de sa mère la reine !
medium_louis_xvii.jpg