Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 septembre 2006

"CORSE-MATIN" SUBVERSIF

Pour illustrer un article sur l’importance de l’obésité en France, “Corse-Matin” du 19 septembre publie un dessin qui est destiné à faire sourire mais pourrait aussi donner à réfléchir.

medium_obésité.2.jpg

dimanche, 17 septembre 2006

CONNAISSEZ-VOUS LA BULLE?

Jean-François KAHN se montre beaucoup ces jours-ci pour faire connaître son livre “Les bullocrates”. Avec son habituel style fougueux, le directeur de “Marianne” dénonce la “France d’en haut” qui dirige notre pays en vivant dans sa bulle, en se coupant de plus en plus des réalités de la majorité des Français. Voilà qui fait dresser l’oreille aux royalistes qui connaissent la distinction que faisait Charles MAURRAS entre “pays légal” et “pays réel”. La République française a toujours été dirigée par des groupes réduits qui ne représentent pas vraiment les citoyens, malgré les théories enseignées dans les écoles par l’éducation civique officielle.

Lire la suite

vendredi, 15 septembre 2006

LA JUSTICE AUX ORDRES:UNE TRADITION

medium_juge1.jpgLa gauche se déchaîne contre la nomination, annoncée en conseil des ministres, de Laurent LE MESLE comme procureur général de Paris, l'un des postes judiciaires les plus importants. Les capacités du nouveau procureur ne sont pas en cause. Mais il a un passé très politique: conseiller du Président CHIRAC pour la justice, puis directeur de cabinet du ministre de la Justice. De là, découlent des accusations de désignation peu impartiale, pour permettre à CHIRAC, à la fin de son mandat, de ne pas être inquiété pour diverses affaires judiciaires où il est impliqué. Mais la gauche n'est pas indemne de telles pratiques. MITTERRAND a lui aussi nommé des amis aux hauts postes de la Justice.
Le régime électif donnant le pouvoir aux partis, il est dans la logique de ceux-ci de contrôler les tribunaux pour affermir leur pouvoir.
Charles MAURRAS l'avait bien dénoncé, comme le montre la citation suivante.

Lire la suite

jeudi, 14 septembre 2006

LE PHARE DE L'HUMANITE

En ce trentième anniversaire de la mort de MAO, plus personne n'ose parler du dictateur medium_livre_rouge.jpgchinois comme GISCARD d'ESTAING, président de la République à l'époque (1976), qui rendait hommage au "phare de la pensée mondiale".

Lire la suite

samedi, 01 juillet 2006

FRONT POPULAIRE: UNE COMMÉMORATION À RISQUE

Ces temps-ci, les média se complaisent à célébrer sur un mode idyllique les 70 ans du Front Populaire alors même qu’il ne doit plus rester grand monde à en avoir gardé un souvenir précis. Mais - n’est-ce pas ? - il est doux de ressusciter les images et l’atmosphère euphorique d’évènements qui ont paru heureux. A l’été 1936, l’on danse dans les faubourgs, l’on chante au bord de la Marne, les beaux dimanches. Et il y aura bientôt les congés payés, les plages envahies du mois d’août, et tant d’autres conquêtes sociales qui, aujourd’hui encore, font se pâmer d’extase les chroniqueurs de France Inter, naturellement si intelligents, si bons et si moraux. Car, de surcroît, la France de 1936 est pacifique. Elle est même pacifiste. Qui pourrait la détourner du bonheur qu’elle s’est donné ?
medium_FP.jpg

Lire la suite

jeudi, 25 mai 2006

LE POLITIQUEMENT MORAL

Jeudi 18 mai, les députés ont encore une fois montré un piteux visage de la démocratie. Il devaient discuter de la proposition de loi réprimant la négation du génocide arménien. Droite et gauche ont fait traîner et il n’y a pas eu de temps disponible pour voter. Les députés se sont moqués des promesses faites à la communauté arménienne.
Mais aucun parlementaire n’a osé dire que, s’il est tout à fait juste de se souvenir des souffrances endurées par les Arméniens, il est stupide et dangereux de vouloir systématiquement punir tous ceux qui ne pensent pas selon la pensée officielle.

Il est donc rafraîchissant de lire dans “La Provence” du 19 mai l’opinion du philosophe Jean-François MATTEI:

Lire la suite

dimanche, 14 mai 2006

LA CÉRÉMONIE POUR JEANNE D'ARC

Samedi 13 mai, la Fédération Royaliste Provençale a célébré la mémoire de Jeanne d'Arc.
Après le dépôt de gerbe au pied de la statue de l'église des Réformés, Michel FRANCESCHETTI, président de la FRP, a prononcé l'allocution suivante.
“Comment peut-on être sévère pour les hésitations et les faiblesses de ce malheureux homme de 74 ans, si mal soutenu par un pays démoralisé, si mal entouré que ses conseillers et ses ministres se querellent entre eux, comme il arrive dans les affaires qui ne vont pas bien et où l’on s’aigrit?”.

Lire la suite

IL MANQUE À LA FRANCE UNE PENSÉE POLITIQUE SOLIDE, GLOBALE ET COHÉRENTE

Dans un numéro récent du Figaro, un analyste politique bien connu dresse le constat suivant:
« En somme, l'Etat est nu, mais il ne le sait pas; la classe politique, réfugiée dans ses palais du XVIII ème siècle et dans deux arrondissements de Paris, assistée d'une haute fonction publique à son image, fort peu représentative, plus que jamais occupée à ses querelles internes, a pour principal objectif sa propre survie. Pendant ce temps, la France - réelle - brûle. »

. Crise de régime, crise de légitimité, crise de société, crise de civilisation: croit-on que de si graves problèmes se résoudront simplement avec de bonnes intentions et des idées floues ? Sans une réflexion approfondie sur les conditions politiques, institutionnelles et intellectuelles d'un réel redressement national?

Lire la suite