Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 17 juin 2007

COPINAGE ARTISTIQUE (?!)

cd62bf66546ce416d717846a37a045ae.jpgDaniel Buren, qui a enlaidi le Palais Royal avec ses "colonnes", vit bien avec les commandes de la république: outre les dites colonnes, vendues fort cher..., et qui défigurent un des plus beaux sites de la capitale, il a fourgué à Jack Lang sept mâts, installée en 1989 dans sept villes françaises: ces mâts étaient censés rappeler le parcours des fédérés, et furent installés sur une diagonale allant de Marseille à Lille. Il ne reste aucun de ces sept mâts, facturés tout de même 100.000 euros chacun: cinq ont disparu, Avignon a monté une éolienne sur le sien.Le quotidien "La Provence" du 15 juin nous apprend que Marseille vient de ranger le septième -tout rouillé- dans ses réserves: l'"art" (!) républicain ne semble pas, en l'ocurrence, avoir une très grande longévité! Il est scandaleux qu'un ministre en exercice -Jack Lang en l'ocurrence- ait fait profiter ses copains de gauche de commandes de l'Etat, c'est à dire d'un argent public, aussi mal employé. On songe, à l'inverse, au propos de Sacha Guitry:

"On nous dit que nos Rois dépensaient sans compter,

Qu'ils prenaient notre argent sans prendre nos conseils,

Mais quand ils construisaient de semblables merveilles,

Ne nous mettaient-ils pas notre argent de côté ?"


note extraite du blog lafautearousseau

jeudi, 05 avril 2007

Jean SÉVILLIA à Marseille

Sous l'égide de "Politique Magazine" et de "La Nouvelle Revue Universelle",
le mercredi 11 avril
Dîner-conférence à l’Union Nautique Marseillaise
34 boulevard Charles Livon (Marseille, 7ème)
sous la présidence de Jean-François MATTEI,
professeur à l’Institut Universitaire de France, avec
medium_sevillia.pngJean SÉVILLIA,
écrivain et journaliste,
sur le thème de son livre:
MORALEMENT CORRECT
RECHERCHE VALEURS DÉSESPÉRÉMENT
medium_moralement.png
Conférence, apéritif et repas: 30 euros - Étudiants: 20 €.
Accueil et signature du livre de Jean SÉVILLIA à partir de 18 heures.
J-F MATTEI signera aussi ses livres.
Conférence à 18 h 30, suivie de l’apéritif et du dîner.
S’inscrire avant le 9 avril par courrier (FRP; 30 rue Thérésa, 13007 Marseille)
ou téléphone (06-14-78-04-98) ou courriel (fedroyprov@club-internet.fr)
L'Union Nautique se trouve entre le mess des officiers du fort St Nicolas et le Novotel du Pharo. Prendre la rue qui descend. Parking réservé.

jeudi, 15 mars 2007

DEUX MANIFS, SINON RIEN...

Samedi 17 mars, les régionalistes d'Oc manifesteront, qui à Béziers, qui en Arles. Ce pourrait être sympathique complémentarité, malheureusement il s'agit plutôt de concurrence, voire d'hostilité…
En effet, il y a d'un côté les « Occitans », tenant d'une grande Occitanie unitaire, parlant une seule langue d'Oc, l'écrivant dans une graphie archaïque et réunis sous la Croix toulousaine.
De l'autre, les Provençalistes, à l'appel du Collectif Provence, tenant d'une spécificité de chacune des provinces d'Oc, réclamant des identités multiples, pratiquant la graphie de Mistral, graphie phonétique et donc non hégémonique et aisément adaptable à chaque parler, et refusant un jacobinisme occitan, de la même manière que les Occitans disent refuser le jacobinisme français…
Pour corser les choses, le Félibrige ira… à Béziers et non pas en Arles, car une partie du mouvement, Capoulié en tête, dans un attachement un peu trop crispé et littéral à certaines déclarations de Mistral à une époque où les contextes étaient complètement différents, une certaine partie du Félibrige ira jouer les supplétifs d'un occitanisme qui instrumentalise tout ce qui passe à sa portée…
Pour défendre un véritable régionalisme qui ne soit pas le faux-nez d'un jacobinisme occitan volontiers européiste et antifrançais, c'est donc en Arles qu'il faut se rendre samedi à 15 h, à la gare, même si nous continuons de penser, avec Maurras, que le « régime centralisé est consubstantiel en France au régime républicain… »

medium_affiche_gif.gif

samedi, 23 décembre 2006

NOÊL EN PROVENCE

medium_creche4.jpg

dimanche, 12 novembre 2006

L'ÉGLISE BOUGE EN PROVENCE

On ne reconnaît plus le clergé provençal. Il est en train de faire sensation en disant tout haut des vérités que l'on n'entendait plus.
Le diocèse de Toulon-Fréjus vient d'être l'objet d'articles de journaux et de reportages télévisés le 9 novembre à la suite des déclarations de Pierre-Olivier ARDUIN, responsable de la commission diocésaine "bioéthique et vie humaine", annonçant que le diocèse ne participera pas au prochain téléthon. Il dénonce "les dons qui financent parfois des laboratoires pratiquant le tri sélectif d'embryons, au mépris des règles élémentaires d'éthique et alors que le travail sur des cellules souches adultes est tout à fait possible". Il rompt ainsi avec l'unanimisme compassionnel qu’il est de bon ton d'afficher, car, dit P-O ARDUIN, "le droit fondamental et primordial à la vie de l'enfant embryonnaire dès sa conception est intangible".

Lire la suite

mercredi, 17 mai 2006

UNE RUE JACQUES PERRET À ORANGE

A l'initiative de la Mairie d'Orange, une rue Jacques Perret sera inaugurée le samedi 20 mai 2006, à la mémoire du brillant auteur du “Caporal épinglé” et fidèle de la cause monarchique.
Programme de la journée:
-11h00 : Inauguration officielle de la rue Jacques-Perret, par Jacques Bompard, Maire d'Orange et Conseiller général de Vaucluse, en présence de la famille et des amis de l'écrivain.
- 11H30 : Vin d'honneur offert par la municipalité.
- De 14h30 à 17h30 : Exposition-colloque "Jacques Perret, un gentilhomme au XXe siècle", au théâtre municipal, Cours Aristide Briand (1er étage).
Mot d'accueil par le Dr Gilles Vivien, Adjoint au Maire délégué à la culture.
Visite de l'exposition, commentée par Jean-Baptiste Chaumeil.
Table ronde sur Jacques Perret animée par Yann Baly, avec Louis Perret, petit-fils de l'écrivain, Jean-Baptiste Chaumeil et Georges Laffly.
Discussion avec le public.
Renseignements au 06.09.40.45.75.
http://www.jacques-perret.com

Lire la suite

jeudi, 11 mai 2006

LE PRINCE JEAN BIENTÔT EN PROVENCE !

Monseigneur le prince Jean de France, duc de Vendôme, fils du Comte de Paris, viendra en Provence du jeudi 20 au dimanche 23 juillet 2006.

medium_vendôme.jpg

Le programme de ce déplacement prévoit notamment:

Lire la suite