Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 17 décembre 2007

PAYS LÉGAL-PAYS RÉEL - QUI REPRÉSENTE QUOI?

Les récents mouvements sociaux dans les transports publics et à l'Université ont montré l'écart existant entre certains état-majors syndicaux et la majorité de la population. Hilaire de CRÉMIERS a bien analysé cette situation dans le numéro de décembre de "POLITIQUE MAGAZINE" que nous reproduisons ci-dessous.

QUI REPRÉSENTE QUOI?

Grèves et troubles ne font que révéler les faiblesses du système français.

Si une démonstration a été faite au cours du mois de novembre passé, c'est bien que le pays réel n’est pas représenté en république française. Cette belle expression de “pays réel” est sortie de la plume de Maurras il y a maintenant plus de cent ans, ce que les gens qui l'emploient ignorent souvent: elle lui servait à montrer dans les débuts de la IIIe République à quel point la vie politique française, ses combinaisons internes, ses agitations publiques - ce qu'il appelait “Le pays légal” - était totalement étrangère aux préoccupations et aux besoins de la France réelle. Cette opposition du pays légal et du pays réel était une vue si juste, expliquait si bien le problème institutionnel français qui demeure aujourd'hui fondamentalement le même, que l'expression elle-même - et ce n'est pas la seule du vocabulaire maurrassien - est entrée dans le langage courant; elle est utilisée aujourd'hui par toutes sortes d'analystes qui seraient fort étonnés si on leur en révélait l’origine.

Lire la suite