Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 16 décembre 2007

MON PÈRE, CE COUPABLE

Vu dans le Courrier des lecteurs du "Figaro Magazine" du samedi 15 décembre:

MON PÈRE, CE COUPABLE...
Si le système colonial, selon M. Sarkozy, est condamnable, alors tous ses acteurs le sont, et sont à mettre au banc des accusés. Coupable, le petit agriculteur qui a défriché, planté et récolté; coupable, le missionnaire qui, avec la parole du Christ, a aidé et tendu la main; coupable, le médecin qui a soigné et vacciné; coupables, l'ingénieur et l'ouvrier qui ont bâti; coupables, les enseignants qui ont choisi cette terre; et enfin coupable mon père, instituteur qui apprenait notre langue aux enfants de toutes les communautés! Vos paroles, M. le Président, rejoignent celles qui nous blessent depuis quarante-cinq ans.

signé:
FRANCK LESTEVEN
13100 AIX-EN-PROVENCE