Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 janvier 2010

Les trois jours de Toulon: encore un succès pour le Prince....

           Après le succès des soirées de présentation-dédicace d'Un prince français à Paris, Béziers, Marseille, Bordeaux, Senlis, Lyon, Villefranche etc... Et après le 21 janvier d'exception qu'il a présidée à Marseille, avec la Messe pour Louis XVI aux Réformés et le repas-conférence de la Nautique, le Prince a connu un nouveau succès, et pendant trois jours d'affilée cette fois, à Toulon.

            La qualité de l'accueil qui lui a été reservé par les Toulonnais n'a eu d'égale que celle du programme qui lui avait été préparé: un programme dense et riche, qui a permis au Prince de rencontrer des publics très différents, et de nouer ainsi des contacts d'une grande variété.
            Ainsi, comme nous l'écrivions ici même tout récemment, le Prince trace son sillon, il sème, il va à la rencontre des Gens de France, et de toutes les catégories de citoyens; et cela commence à faire du monde; et cela commence à créer des réseaux, des liens de sympathie; et aussi une certaine notoriété, qui tend de plus en plus à devenir une notoriété certaine.
            Là est la nouveauté, et elle est positive.
            Et, qu'il s'agisse d'une rencontre au séminaire de La Castille, d'une association d'aide à la réinsertion ou de la visite d'un Sous-marin nucléaire d'attaque, il n'est pas anodin de noter que, à chaque fois, l'accueil fait au Prince -qui se déplaçait, cette fois, avec son épouse Philoména et le Prince Gaston de France- a toujours été des plus positifs, voire des plus chaleureux.
            On sait que, dans la Famille d'Orléans, la carrière militaire a toujours été à l'honneur, qu'il s'agisse de l'Armée de Terre ou -avec le prince de Joinville- de la Marine: le prince était donc, en quelque sorte, en pays de connaissance, lorsqu'il rencontrait (ci dessous) le Vice-amiral Tainguy...
toulon 1.JPG
Avec le Vice-amiral d'escadre Yann Tainguy, commandant de la zone maritime Méditerranée, commandant de la région maritime Méditerranée, commandant de l'arrondissement maritime Méditerranée...

 

mercredi, 06 janvier 2010

A Toulon, le 22 janvier: présentation-dédicace d'Un Prince français

PRINCE TOULON.jpg

lundi, 29 septembre 2008

Une star politique à Toulon

Il est à la fois doux et exaltant le temps des campagnes électorales! Quitter Paris (ou Neuilly) pour parcourir la France profonde, rassembler des foules enthousiastes dans des salles de spectacles comme si l'on était une vedette du rock, prononcer des discours remplis de promesses que l'on ne tiendra pas, voici de quoi satisfaire son besoin d'adrénaline.

Lire la suite

samedi, 12 avril 2008

Adieu Fabrice!

54393534.jpgLe royalisme vient de perdre un fidèle serviteur en la personne de Fabrice O'Driscoll.
Né en 1949, Fabrice O'DRISCOLL a milité à l'Union Royaliste Provençale où il fut responsable des étudiants et lycéens du Var. Il participa à différentes associations comme la NAF et le MRF, toujours avec le désir de faire connaître les idées royalistes et la personne du Comte de Paris. Docteur en histoire contemporaine, diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques d'Aix-en-Provence, président de l'institut Français de Micropatrologie, il était spécialiste des micro-Etats et présenta son ouvrage au Rassemblement des Baux de 2000. Se sachant condamné par la maladie, il avait tenu voici trois mois à renouveler son adhésion à la Fédération Royaliste Provençale.
Ses obsèques ont eu lieu vendredi 4 avril à l'église de Bandol, en présence de Jean GUGLIOTTA, président de la F.R.P., de Marc Van de Sande (des Manants du Roi), d'Antoine de CRÉMIERS et de plusieurs compagnons provençaux.
La F.R.P. adresse ses condoléances à toute la famille de Fabrice.

dimanche, 03 février 2008

Monseigneur Rey : Problèmes éthiques soulevés par le traité de Lisbonne

L'évêque de Fréjus-Toulon relève les reculs en matière éthique intégrés dans le traité de Lisbonne. Ils concernent des points essentiels et non-négociables : le respect de la Vie, le mariage, la famille, la protection de la vie des plus faibles.


5967fdf58bfe53cf883e7e079544ea65.jpg

Voici le texte de monseigneur Rey publié sur le site internet de son diocèse:


"Le vote du Parlement français rassemblé solennellement à Versailles le 4 février, puis celui des deux chambres séparément le 7 février, va autoriser la ratification du traité modificatif européen, dit de Lisbonne. Il est destiné à remplacer le projet de Constitution, que Français et Hollandais ont rejeté par voie référendaire en 2005.

Lire la suite

mercredi, 09 janvier 2008

Le 21 janvier dans le Var et le Vaucluse

VAR:

La section du Var de la Fédération Royaliste Provençale vous prie de bien vouloir assister à la MESSE DE REQUIEM (rite tridentin) qui sera célébrée à la mémoire du ROI LOUIS XVI le lundi 21 janvier 2008 à 18 h 30 église St François de Paule, place Louis Blanc, à TOULON. On y associera le souvenir du journaliste Pierre PUJO.

VAUCLUSE

Une Messe de requiem pour la mort de LOUIS XVI aura lieu lundi 21 janvier à 18 h 30 à la Chapelle de la Sainte Croix (Pénitents Gris), 8 rue des Teinturiers à AVIGNON.