Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 08 juillet 2008

La monarchie française a construit pour l'humanité

Le réseau des sites majeurs de l'architecte militaire français Vauban (1633-1707) a été ajouté par l'Unesco à la liste du Patrimoine mondial de l'humanité. 12 des 151 places fortes construites par Vauban sous le règne de Louis XIV ont été acceptées par le comité du Patrimoine mondial de l'Unesco, qui s'est réuni à Québec le 7 juillet.
Dans cet ensemble, deux sites se trouvent dans les Hautes-Alpes:
- l'enceinte urbaine, les forts et le pont d'Asfeld à Briançon,
- le fort de Mont-Dauphin.

montdauphin_03-2-488x250-488x250.jpg

Auparavant, la France avait 2 sites naturels et 29 sites culturels classés dont 3 en Provence (les monuments gallo-romains d'Arles et d'Orange, le centre historique d'Avignon).
Ainsi, se trouvent récompensés les efforts de l'association Réseau des sites majeurs de Vauban, présidée par Jean-Louis Fousseret, maire socialiste de Besançon, et qui réunit universitaires, élus locaux de toutes tendances, architectes et artistes.
Vauban a protégé le royaume de France d'une "ceinture de fer" en entente avec le Roi-Soleil, empêchant pendant longtemps toute invasion étrangère. Ces constructions ont été installées sur des lieux stratégiques importants parfois dans des conditions acrobatiques. Mais cela n'excluait pas l'harmonie des formes et des volumes. La France, et particulièrement la France des rois, est ainsi honorée au début des vacances d'été. Profitez-en pour visiter ces éléments d'un patrimoine qui témoignent du génie français (il ne faut pas avoir honte de le dire).
Un reportage réalisé sur Mont-Dauphin par TF1 est visible sur internet.