Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 juin 2009

La saison se termine aussi à Nice

La dernière conférence royaliste niçoise de l’année se déroulera le Vendredi 5 Juin à 19h30 à la Brasserie Les Hussards Bleus à l’angle de la rue Saint-Philippe et de la rue de France à Nice.
Pour clore ce cycle 2008/2009, nous vous proposons d’écouter le Bâtonnier Gérard de Gubernatis qui viendra parler de

“la France face à la mondialisation” ,

thème hautement d’actualité.

Pour tout renseignement:

nice.royaliste@gmail.com

245622637.png

lundi, 30 juin 2008

La France est une grande puissance

Les collégiens qui se sont présentés au brevet des collèges de cette année ont été gâtés pour l'épreuve d'Histoire-Géographie. Un des deux sujets proposés portait sur le thème: "La puissance française dans le monde". L'Éducation Nationale a osé, au moment où SARKOZY se réjouit de présider l'Union Européenne pour six mois, demander aux élèves de Troisième de rédiger un devoir "montrant que la France est une puissance mondiale" sur le plan économique, militaire et culturel!!! Que devient l'idée européiste?
De plus, les documents d'accompagnement comprenaient un tableau de quatre sociétés françaises présentes dans le monde, une planisphère de la présence militaire nationale et un extrait du Rapport que l'ancien ministre Hubert VÉDRINE a présenté l'an dernier au Président de la République. En voici le texte:

Lire la suite

vendredi, 15 février 2008

LE RETOUR DES NATIONS

LE RETOUR DES NATIONS
(éditorial du numéro 60 de "Politique magazine")
48dda6398bf4742968998372046c40a1.jpg

Mondialisation, globalisation, village planétaire, tels étaient les mots d'ordre assénés toutes ces dernières années comme des constats d’évidence par une propagande insistante et insidieuse. Le discours millénariste offrait l'utopie mondialiste comme un fait incontestable, incontournable. Or, voilà que le discours politique est obligé de changer. Une autre réalité s'impose au sein même des phénomènes de mondialisation: la réalité nationale. Il était naïf de croire que la mondialisation des échanges allait effacer d'un seul coup toutes les frontières, non seulement commerciales, mais politiques.

Lire la suite