Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 05 avril 2009

Benoît XVI, bouc émissaire

Dans le numéro d’Avril de Politique Magazine, après avoir finement analysé le succès du voyage de Benoît XVI en Afrique, Hilaire de Crémiers fustige, avec un humour très caustique, l’attitude des « bien pensants » relative aux déclarations pleine de sagesse et de bon sens du pape…

pol mag avril 09.jpeg

LA FRANCE ET LE PAPE
(….) Et en France ? En France, pendant tout ce voyage, loin qu'on en dise le sens et la portée, il n'était question que de « la capote ». Au prétexte que le pape avait dit un mot sur le préservatif ! Sur papier, sur onde, sur écran, les journalistes français - ne nous trompons pas, français de France, bourgeois de chez nous, la plupart vraisemblablement baptisés - et surtout comme toujours les journalistes des organes d'État, payés par l'État ou d'organes subventionnés par l'État ou, pour parler comme Besancenot, par le grand capital, ne tournaient leur propos qu'autour de « la capote ». Motif répétitif du préservatif et qui revenait constamment en boucle, c'était un sempiternel : « la capote, vous dis-je » ! Exclamation de pantins tous aussi ridicules que le faux médecin de Molière : « la capote, vous redis-je » ! Oui, la capote, origine du bien, loi du monde, dont la transgression est l'origine du mal !

Lire la suite