Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 14 octobre 2009

Communiqué.

Des délégations des Comités Directeurs de l'Action française et de la Restauration Nationale se sont réunies le samedi 10 octobre 2009 à Paris, au 10 rue Croix des Petits Champs, pour poser les bases d'un projet commun.

Un calendrier a été établi pour mettre en oeuvre ce rappprochement.

L'heure est venue pour les Royalistes de travailler ensemble au salut de la France.


Stéphane Blanchonnet,  Bernard Pascaud

vendredi, 27 juin 2008

Programme d'avenir

Lors du banquet du 29 mars 2008, qui clôturait la journée du colloque de la Restauration Nationale, Bernard PASCAUD, président de la R. N., a défini la ligne de notre mouvement.

Le 21 mars 1908 commençait la grande aventure journalistique, intellectuelle et politique de "L'Action Française" quotidienne. C'était il y a cent ans. Elle n'était, au vrai, qu'une étape nouvelle de l'oeuvre entreprise quelques années auparavant par un homme de génie, brûlant d'un amour passionné de la France et qui, en dépit de sa jeunesse et d'un contexte politique, culturel, institutionnel et même religieux défavorable, avait discerné quelles pouvaient être les clés du changement politique, condition d'un redressement français : le ralliement à la monarchie. Cet homme, c'est évidemment Charles MAURRAS.
Bien que son oeuvre n'ait pas encore abouti, elle n'est pas morte avec lui. D'autant qu'elle a réussi ce qui est le plus rare : avoir raison, avoir compris les mécanismes de ce qui tue et de ce qui fait vivre, avoir saisi les lois politiques du salut temporel de la France, discerné les conditions de son harmonie sociale et tracé un chemin français possible dans le concert des nations. Toute l'histoire du XXe siècle français atteste de la rectitude de jugement et de pensée de nos maîtres.

Lire la suite

samedi, 21 juin 2008

Restera-t-il une armée à la France?

Peu avant la publication du Livre blanc sur la Défense, Georges ROUSSEAU, président de la Fédération Ile-de-France de la R.N., avait donné son analyse de la situation de l'armée française au bulletin "RESTAURATION NATIONALE".
En voici l'intégralité.

RESTERA-T-IL UNE ARMÉE À LA FRANCE?G13.jpg
par Georges ROUSSEAU
Bien que le " livre blanc " sur la Défense n'ait pas encore été publié, des indiscrétions savamment distillées donnent à penser qu'on s'oriente, sous couvert d'une modernisation de l’organisation, vers une très sérieuse détérioration de notre potentiel militaire.

Lire la suite